Webmagazine d'infos sportive !

Comment développer la motivation pour réussir une course ?

La réussite d’une course n’est pas seulement le physique. C’est aussi un travail mental. Alors, il faut non seulement être bon sur le plan physique, mais également au niveau de la motivation. Comment peut-on développer sa motivation ? Lisez cet article, la réponse vous y attend.

Avoir un but de motivation

Un athlète a besoin d’avoir un but à atteindre. C’est donc la poursuite de cet objectif qui lui permet de développer sa motivation. Le but peut être l’amélioration d’une performance ou la maitrise d’une approche. Puisqu’il peut avoir envie de gagner une course ou de vouloir devancer un concurrent. La motivation peut également être d’améliorer son chrono personnel. Alors, en réussissant à savoir la raison pour laquelle vous voulez participer à une course, votre motivation sera développée. Alors, la motivation sera à son paroxysme lors de l’entrainement et surtout pendant la course. En résumé, les trois choses qui exaltent la motivation sont la stimulation, la connaissance et l’accomplissement.

Procéder à l’optimisation de vos objectifs

Pour développer sa motivation, il est important de se fixer un objectif très élevé. Car, plus l’objectif sera élevé, plus la motivation sera au top. Mais, il faut veiller à ce que l’objectif soit réaliste. Puisque, si vous mettez la barre trop haute, cela pourrait devenir pour vous un handicap. De plus, se fixer un objectif trop bas ne vous rend pas service. Ainsi, il faut définir un objectif élevé, mais en accord avec votre performance habituelle. Par ailleurs, il faut que l’objectif soit fixé à court, à moyen et à long terme. Puisqu’un objectif sur une longue durée va progressivement descendre la motivation.

Pour développer votre motivation, vous devez également éviter d’être négatif. Vous devez toujours avoir des pensées positives. La motivation est une affaire personnelle. Alors, il faudrait que vous soyez en mesure de vous donner la motivation nécessaire pour l’atteinte de vos objectifs.

 

 

Mots-clés